LeConakryka.NET

FESPACO 2019/ Un Clap de fin riche en émotions, le film ‘’The mercy of the jungle’’ du Rwandais Joël Karakezi gagne l’Etalon du Yennega

Ouagadougou. Samedi 2 mars 2019/ les rideaux sont tombés sur le cinquantenaire du FESPACO dont la 26ème  édition a comblé toutes les attentes. Le comité d’organisation a promis des émotions fortes pour la fin au palais des sports de Ouaga 2000.

Comme à la cérémonie d’ouverture, au stade municipal le 23 février 2019, ceux qui ont fait déplacement ont été ébloui par la mise en scène monté de toutes pièces par le directeur artistique Aka Kora  qui a fait montre de capacité de création au-dessus de la moyenne. Un génie cet Aka Kora.

Tout commence par l’entrée spectaculaire des chefs d’Etat, Marc Christian Kaboré du Burkina Fasso qui a reçu ses homologues Paul Kagamé Du Rwanda et Ibrahim Aboubacar Keita du Mali. Puis, on observe, sous un accompagnement musical d’une kora appuyé par une batterie, la rentrée du trophée de l’Etalon du Yennega, porté par une jeune femme parée de colliers traditionnels avec une originale.

Avec l’art et la manière on a refermé la plus grande fête du cinéma Africain. C’était l’heure de la moisson de trophées du FESPACO.

Le discours du commissaire général de FESPACO commence par rendre hommage au réalisateur Mauritanien Med Hondo, détenteur de l’Etalon du Yennega en 19187, décédé, peu avant la fin de cette 26ème édition.  On a assisté à la prestation du ballet national du Rwanda pour ouverture, véritablement la soirée.

 

 

Prix spécial Felix Houphouët Boigny du conseil de l’entente au réalisateur Ivoirien Maurice Wez de la Cote d’Ivoire.

Prix spécial de l’UIMOA

*Documentaire long-métrage à Salif Traoré du Mali pour ‘’Diouma Douma’’

*Court métrage de fiction, Ben Modeste pour son film ‘’Rêves brisé’ du Burkina Faso

*Long-métrage de fiction Abdoulaye Dao et Eric Lingani du Burkina Faso  pour le film de ‘’Douga, les charognards’’

Prix des institutions CEDEAO

*Prix meilleure femme réalisatrice  de ‘’Un air de kora’’ Angèle Diabang du Sénégal

*Prix de l’intégration de la CEDEAO au film ‘’Résolution’’ des réalisateurs Boris Wey et Marcel Sagnet de la Cote d’Ivoire.

Prestation en live de l’orchestre du Burkina de Bill Aka kora qui interprète le titre ‘’Bako’’ composé  par feu Lamine Konté du Sénégal qui est utilisé dans le film de Sidkiba Kaba de la Coté d’Ivoire et Cheik Doukouré de la Guinée.

Prix Spéciaux de l’Union Africaine

*Prix pour la paix et la sécurité au film ‘’Fatwa’’ du réalisateur  Ben Mohamed de la Tunisie.

Palmarès des prix officiels 2019

Prix des Ecoles Africaines du Cinéma soutenu par Canal Plus

*Incompris’’ du réalisateur du Bénin Isma Koupeledji

*Ismael Kafando du Burkina

Films d’animation

1er prix ‘’Brisca’’ de Nadia Rais de la Tunisie

*Prix du Jury au malgache Tojo Niana Rajaofera pour ‘’Ta sisi da’’

*Prix spécial à Raymond Malinga de l’Ouganda

On a eu droit à la prestation du duo Souké et Sidiki, deux comédiens qui ont été révélés par la série télé les Bobodioufs. Ils ont distillé une dose d’humour dans la salle qui a réagi comme il se doit.

Catégorie Série Tv Africaine soutenu par Canal Plus

*2ème prix série tv  au film ‘’ode’’ du réalisateur Alibi de la Coté d’Ivoire

*1er prix série tv Africaine au film ‘’petites histoires…grandes vérités’’ du Ghanénen Ambrose Biytiko

Documentaires court-métrage

*Prix à ‘’Tata Meloudja’’ du réalisateur Nadja Arej de l’Agerie et France

Film documentaire

*Le Poulain d’argent. ‘’Ainsi parlait Felix’’ de la réalisatrice Malgache Nova

*Le poulain d’or est décerné au film ‘’Contre toute attente’’ de la réalisatrice Andrea Ianeta Kenya et d’Italie

Documentaire long-métrage

*Prix Paul Rawson du meilleur documentaire de la Diaspora

‘’Mon ami Fela’’ du réalisateur Joël Aréojo du Brésil

*Etalon de Bronze Afrique du Sud Shamila Sadat

*Etalon d’argent au Marocain Khaled pour son film ‘’Du temps ou les arabes dansait’’

*Etalon d’or d » décerné au documentaire d’Aicha Boro pour le film ‘’Le loup’’

Court-métrage de Fiction

*Etalon de Bronze ‘’Un air de Kora’’ de la réalisatrice Angèle Jabang du Sénégal

*Le poulain d’argent à ‘’Une place dans l’avion’’ de la réalisatrice Khadidiatou Sow du Sénégal

*Le poulain d’or décerné à  ‘’Black Mamba’’ d’Amel Gelati de la Tunisie.

Long-métrage Fiction

*Le prix Oumarou Ganda à ‘’Jusqu’à la fin des temps’’ de la réalisatrice Algérienne Yasmine Chouek

*Le prix du meilleur montage de film décerné à de Juan Luis Sol de Carvallo pour ‘’Mawata’’

*Le prix du meilleur décor du film ‘’desespérance’’ d’Appoline Traoré

*Le prix de la meilleure musique de film de Jamil Ubeka de l’Afrique du Sud

*Le prix du film au meilleur son est décerné à Kaarma du réalisateur Khaled Youssef de l’Egypte.

*Le prix de la meilleure image au film Juan Luis Sol de Carvalho ‘’Mawata Mbata’’

*Le 2ème meilleur scénario au film ‘’Ketéké’’ du réalisateur Peter Sénoufia du Ghana

*Le 1er prix de scénario est décerné au film ‘’Regardes-moi’’ de Nejib Belkhadi de la Tunisie

*Le prix de la meilleure interprétation féminine est décerné à la comédienne Kenyane Samantha Oukodsi dans le film ‘’Rafiki’’ du réalisateur Wanuri Kaduri

* Le prix de la meilleure interprétation masculine décerné à au comédien Rwandais Marc Zinga de ‘’Mursie of django’’ du réalisateur Rwandais Joël Kareghezi

Ensuite, dans la continuité de la soirée, c’est Michel Gouho, le comédien Ivoirien qui surgit de nulle part pour s’inviter dans le spectacle afin d’égayer le public.

Il est revenu au premier ministre d’annoncer le prix de l’étalon de bonze

Le FESPACO reçoit 100 millions de FCA pour permettre les sur titrages, les doublages et la diffusion des trois films

*Etalon de Bronze au Tunisie

*Etalon d’argent décerné au film ‘’Karma’’ du réalisateur Egyptien Khaled Youssef

*l’Etalon d’or du Yennega est décerné au film  »Mercy of the jungle »  »La miséricorde de la jungle » du réalisateur Rwandais Joël Kareghezi pour son film. Un trophée remis par les présidents Paul Kagamé et Marc christian Kabore du Rwanda et du Burkina Faso.

Et pour boucler la soirée, le claviériste de renom Cheik Tidjane Seck et Oumou Sangaré du Mali. Une ambiance festive qui a, hautement, été apprécié par le public du palais du sport de Ouaga 2000. La 27ème édition du FESPACO est prévue Du 27 février au 6 mars 2021.

Marco Ibrahima. Depuis Ouagadougou

Facebook Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *